• Je ne pourrais malheureusement pas poster la suite du Conte de plomb ce week-end. Ca m'embête un peu de les publier au compte-gouttes, mais je manque vraiment de temps, je suis sur plusieurs histoires dont une qui nécessite beaucoup, beaucoup de recherches historique. Pour que vous ne vous disiez pas que Théo est une flemmarde qui ne trouve jamais le temps de faire quoi que ce soit (si c'est ce que vous penser, dites le moi, on pourra... "discuter"... posément et calmement...), je vous sors quelques petits dessins que j'ai réalisés il n'y a pas très longtemps.

    Avertissement quand même, le dessin n'est pas ma tasse de thé.

    Sans genre et sans visage

    Le premier, un personnage sans genre particulier, mais à qui j'avais déjà pensé plusieurs fois. Je voulais faire un soldat inconnu, impossible à identifier,, à moitié mort, à moitié humain et perdu dans plusieurs époques. Mais bon, au final, ma technique étant très imparfaite, ça ressemble à un personnage de Homestuck étrange. J'essaierai de le perfectionner, et aussi de conserver cette technique, bicolore.

    Sans genre et sans visage

    Et sans visage, rapide esquisse d'une fille tout de bleu vêtue entraperçue dans le bus. J'ai retravaillé un peu l'image sur photoshop, pour la "nettoyer" surtout puisque au scanner mon papier est très mal passé (voyez plutôt la natte).

    Je suis désolée, mais ce sera tout pour aujourd'hui. Si la lecture vous manque, tentez d'imaginer l'histoire du soldat sans genre, ou encore la vie de l'inconnue bleue.

    Théo vous embrasse.


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique